LIGNES ET PIQUETS

Lorsque sont présents à la fois des lignes et des piquets, les lignes prévalent sur les piquets.

HORS LIMITES (Règle 18.2)

Définis par les murs et clôtures bordant la propriété, et/ou les alignements de piquets blancs, et/ou les lignes blanches tracées au sol.

Les parkings, l’atelier des jardiniers, le practice sont hors limites.

ENTRAINEMENT

Le putting-green, le pitching- green et les 3 trous école font partie intégrante du parcours, mais l’entraînement y est autorisé.

Les greens d’entraînement et les greens d’hiver sont des mauvais greens. Si votre balle se trouve sur un de ces greens, ou s’il y a interférence avec la zone de stance ou de swing intentionnel, le dégagement complet est obligatoire. Utiliser la règle 13.1f.

ZONES A PÉNALITÉ (Règle 17)

Définis par des piquets et/ou des lignes de couleur jaune ou rouge.

Les rives en bois bordant les zones à pénalité des trous 9, 11, 14, 15 et 16 font partie intégrante du parcours, et ne sont donc pas des obstructions.

Trou n° 9, Trou n° 11, Trou n° 12 et Trou n° 16:

Les zones à pénalité rouges derrière le green du 12 et à gauche du départ du 16, définies sur un seul côté,  s’étendent à l’infini.

Si une balle se trouve dans la zone à pénalité du trou 9,  dans la zone à pénalité derrière les greens des trous 11 et 12, ou dans la zone à pénalité du trou 16 située entre le 15 et le 16, le joueur peut :

  1. procéder selon la règle 17 ; ou
  2. comme option additionnelle, dropper une balle avec une pénalité d’un coup, à moins d'une longueur de club autour du piquet matérialisant la dropping zone. La dropping zone est une zone de dégagement (Règle 14.3). Une balle doit être droppée dans cette zone de dégagement et venir y reposer.

CONDITIONS ANORMALES DU PARCOURS Y COMPRIS OBSTRUCTIONS INAMOVIBLES (Règle 16)

Terrains en réparation :

Toutes les Zones délimitées par des piquets bleus et/ou des lignes bleues et/ou blanches.

Ainsi que, signalés ou non par des piquets ou de la peinture, les éléments suivants :

  • les drains effondrés et/ou gravillonnés ;
  • les dénivellations dues au système d’arrosage automatique ;
  • les ravines dans les bunkers formées par la pluie ou l’arrosage automatique, ainsi que tout dépassement de bâche ;
  • les zones de terre dénudée sur les greens ;
  • les zones de terre dénudée de surface conséquente (minimum 100 cm²) et autre que des divots non replacés, sur le fairway.
  • toute zone de terrain endommagée (à la suite du passage d’un véhicule)

Obstructions inamovibles :

  • Les chemins de quelque nature qu’ils soient et leurs prolongements ;
  • Les piquets et la corde le long du chemin du practice et bordant le trou n° 18 ;
  • Les filets de protection des trous 3 et 17 ;
  • Les arbres tuteurés et grillagés ainsi que leurs cuvettes ;

Une interposition sur la ligne de jeu n’est pas en soi une interférence : le dégagement selon cette règle n’est pas permis.

ALTERNATIVE COUP ET DISTANCE

La règle locale type E-5 offrant une alternative au coup et distance pour une balle perdue ou hors limites n'est pas applicable.

CADENCE DE JEU (Règle 5.6)

Les recommandations concernant le « Prêt ? Jouez ! » s’appliquent.

CODE DE COMPORTEMENT (Règle 1.2)

Les infractions et pénalités encourues sont les suivantes :

  • Négliger le parcours
    Entrent dans cette catégorie, les comportements qui ne préservent pas l'intégrité du parcours.
  • Écart de Langage
    Entrent dans cette catégorie, les manifestations verbales qui ne préservent pas le calme qui devrait habituellement régner dans une partie de golf.
  • Écart de Comportement
    Entrent dans cette catégorie, les comportements qui n'ont pas leur place sur un parcours de golf.

Pénalités pour infraction au Code de comportement :

  • 1er infraction : avertissement
  • 2e infraction : 1 coup de pénalité
  • 3e infraction : pénalité générale supplémentaire
  • 4e infraction : disqualification

Grave faute de comportement : pénalité générale ou disqualification

INTERRUPTION ET REPRISE DU JEU : SIGNAUX SONORES (Règle 5.7)

Interruption immédiate en cas de danger imminent : un signal sonore prolongé.

Interruption de jeu pour une situation non dangereuse : trois signaux sonores consécutifs, de façon répétée.

Reprise du jeu : deux signaux sonores courts, de façon répétée

Date : Mars 2019

                                Jacqueline Seisel                                                                             Christian Clara                                                            

                                   Arbitre fédéral                                                               Président de la Commission Sportive